Top 5 des traditions sexuelles les plus folles !

Chacun pratique le sexe à sa façon mais quand il est question de coutume pas sûr qu’on puisse y échapper, pour le coup voici des traditions auxquelles on est bien content de ne pas devoir se plier !

 

1/ Drôle de boisson…

En Papouasie, au sein de la tribu Baruya, les femmes se font servir le sperme des guerriers lorsqu’elles sont fatiguées. Ces mêmes guerriers ont eux aussi dû ingurgiter le sperme des anciens afin de les rendre plus forts. Mais si la Tribu voue un culte au sperme, il n’en est pas de même concernant les sécrétions venants des femmes, en effet, il est interdit de pratiquer le sexe en position amazone avec la femme au dessus, leur coutume veut que les sécrétions féminines puissent contaminer leur conjoint si elles coulent sur eux.

 

2/ Les filles d’un côté, les garçons de l’autre !

À nouveau en Nouvelle Guinée, Papouasie, la tribu de Sambia, à partir de 7 ans les garçons sont séparés des filles. Pendant plus de 10ans, ils doivent passer différentes étapes afin d’être considérés comme des hommes. Comme dans la tribu Baruya, l’une de ces 6 étapes est de boire du sperme, mais leur peau est aussi percé afin d’ « enlever toutes les contaminations qui sont apportées par les femmes ». Après tous ces rites, vers les 17 ans, les filles et les garçons sont de nouveaux mis en contact.

 

3/ Les plus belles parties

Aux îles Caroline, toujours en Nouvelle-Guinée, à son Nord-Est, regarder sous les jupes n’est absolument pas tabou, c’est même de coutume! En effet, durant la nuit, les hommes observent les parties intimes des femmes endormies afin de sélectionner leur future partenaire. Une fois qu’ils se sont décidé quant aux plus belles parties, ils se mettent alors en ménage et leur premier échange sexuel consiste à frapper leur pénis sur le clitoris de leur conjointe dans le but d’atteindre la jouissance en même temps.

 

4/ Un petit bout qui change tout

En Australie, au sein de la Tribu aborigène appelée Mardudjara, les petits garçons sont circoncis mais surtout, ils doivent manger leur prépuce,. Et le rite ne s’arrête pas là, une fois cicatrisé, leur pénis est tranché dans le sens de la longueur en dessous allant jusqu’à l’anus. Le sang suite à l’incision est récupéré et purifié dans le feu.

De ce fait, les hommes n’urinent plus par l’urètre mais par la base de leur pénis. C’est loin d’être une partie de plaisir !

 

5/ Retiens-toi !

Sur l’ile de Mangaia au coeur du Pacifique Sud, les jeunes garçons commencent à avoir des rapports sexuels dès l’âge de 13 ans, mais pas avec n’importe qui ! En effet, ce sont les doyennes de la tribu qui les forment. Au programme, retarder l’éjaculation, anatomie de la femme mais surtout comment offrir un maximum de plaisir.

Sinon pour tenir plus longtemps pas besoin de l’aide de Mamie, avec les préservatifs retardants Soft Longer!